Press "Enter" to skip to content

Modèle de fiche de personnages + conseils d’utilisation

Découvrez ci-dessous notre modèle de fiche de personnage Word, et des conseils pour la création de vos personnages.

 

Téléchargez notre modèle de fiche de personnage au format Word gratuitement :

Un bon roman est avant tout un roman avec des personnages attachants que l’on a envie de suivre dans leurs péripéties respectives. Lorsque l’on aime un roman, c’est généralement parce qu’on est tombé amoureux du personnage principal et que l’on veut qu’il réussisse sa quête. Mais comment faire pour rendre un personnage attachant ? Comment faire pour que le lecteur tombe amoureux de lui ? Une seule recette : le processus d’identification.

En effet, on aime un personnage quand on peut s’identifier à lui. Et pour cela, il faut qu’il soit suffisamment réel pour être crédible. Il faut qu’il soit plus vrai que nature pour qu’une fois la dernière page tournée, le lecteur ait encore envie de suivre ses aventures. Créer une fiche de personnage sur Word est la meilleure manière de caractériser son personnage.

 

Comment créer un bon personnage

Un bon personnage n’est pas une entité dont la seule finalité est de faire avancer une intrigue. Il est au centre du roman et il jouit d’un comportement qui lui est propre.

Pour y arriver, il est fortement conseillé d’écrire une fiche sur chaque personnage. Cela permet de faire connaissance avec eux et de leur donner l’épaisseur nécessaire pour qu’ils dépassent la fiction. La fiche personnage est très utile avant l’écriture d’un roman pour fixer l’identité d’un personnage et se l’approprier. Elle sera consultée tout au long de l’écriture du roman pour faire vivre le personnage, savoir comment il parle, comment il bouge, donner de l’épaisseur à ses apparences. Pour la relecture, la fiche personnage permet de vérifier la cohérence du personnage (pour qu’il ne devienne pas brun au milieu du roman ou qu’il adore soudainement ce qu’il détestait au début !).

La fiche personnage permet de garder le lien avec celui-ci et de toujours rester fidèle à ce qu’il est tout au long de l’écriture du roman.

 

La fiche personnage pour roman en 8 points capitaux :

 

1. L’identité

On commence par les détails identitaires de votre personnage. Son âge, son lieu de naissance, ses origines, son nom et prénom, sa profession, son statut marital. Ce sont des informations basiques mais qui là encore vous permettent de donner une véritable identité à votre personnage. Il est plus facile de croire que Jean existe si on sait qu’il est né en 1978 à Tours, qu’il est prof de chimie dans un collège, qu’il est divorcé et qu’il a deux filles de 7 et 9 ans.

2. Critères physiques

On peut commencer par la description du personnage sur le plan physique. Pour cela, on peut choisir d’en faire une sorte de portrait robot qui va nous aider à le voir visuellement dans la tête. Si le dessin n’est pas votre truc, cela n’a pas d’importance, cherchez un acteur de cinéma ou la photo d’une personne qui ressemble à votre personnage pour le décrire.

Sous la photo ou le dessin, renseignez ses caractéristiques comme si vous étiez un officier de l’armée en train de recruter un soldat :

Couleur des cheveux

Couleur des yeux

Couleur de peau

Taille

Corpulence

timbre de voix

type d’oreilles

forme de visage

Pilosité

musclé ou non ?

Vous pouvez rajouter autant de détails que possible en vous posant des questions :

A-t-il une démarche imposante ? Tranquille ? Lasse ?

Marche-t-il sur la pointe des pieds ? A-t-il du ventre ? Des épaules larges ou tombantes ?

Met-il le buste en avant ? Comment sont ses pieds ? Ses mains ?

Tous les détails sont bons à prendre, car ils vous permettent de figer l’identité physique du personnage.

 

3. Son style vestimentaire

C’est un aspect que l’on a souvent tendance à oublier. Pourtant, le style vestimentaire d’une personne en dit long sur sa personnalité. De même, pensez au style de votre personnage. Basket ou chaussure ? Chemise ou tee-shirt ? Ne vous contentez pas non plus que d’un style vestimentaire. Il peut changer au cours de l’intrigue ou avoir plusieurs types de tenues. Un jogging pour le dimanche, un costume pour aller au travail et des habits branchés pour sortir le soir.

 

4. Les traits de personnalités

Cette partie est sans doute l’une des plus importantes. En effet, au-delà de son identité et de son apparence physique, ce qui définit vraiment une personne, ce sont ses traits de caractères. Pour cela, il est plus facile de s’inspirer d’une personne que l’on connaît.

Sinon, on peut poser plusieurs questions pour guider la description du caractère du personnage :

Est-elle colérique ou plutôt calme ?

Aime-t-elle faire les choses vite ou lentement ?

Quel type de sport aime-t-il ?

Son groupe de musique préféré ? Est-il plus rock ou jazz, reggae ou rap ?

Que se passe-t-il quand on se moque de lui ? Aime-t-il perdre ?

Est-ce qu’il tombe facilement amoureux ? Est-ce qu’il est passionné ?

Aime-t-il faire de l’humour ? Est-il plutôt introverti ?

Il n’y a pas de limites à cet exercice. N’hésitez pas à l’imaginer dans différentes situations pour voir comment il réagit.

 

5. Ce qu’il aime et n’aime pas

C’est un super exercice que l’on retrouve notamment dans le film Amélie Poulain. En quelques phrases, cela permet de se faire une idée de qui est la personne. Ce sont également des informations qui peuvent ressortir dans le roman, notamment quand elles sont surprenantes. Une personne qui déteste le chocolat ou qui a une aversion particulière pour les grenouilles et les crapauds par exemple.

Ex :

Émilie adore les Pokémons, faire du trampoline et s’enlever la crasse sous les ongles. Elle déteste les mandarines, l’odeur de la transpiration et les chardons.

Luc adore l’odeur de l’essence, la course à pied et regarder le soleil quand il va se coucher. Il déteste les mensonges, les draps fraîchement repassés et les moustiques.

 

6. Son histoire

La meilleure manière de faire exister un personnage est de raconter son histoire. C’est un très bon exercice qui peut parfois apparaître dans le roman sous une forme condensée ou par moment, dans des chapitres rétrospectifs. On peut aussi ne pas en parler du tout dans tout le roman, mais le fait que cette histoire existe ressortira dans les actions et dans les paroles du personnage.

Ainsi, un héros peut avoir un comportement précis hérité de l’éducation de ses parents ou d’un traumatisme d’enfance. Tous ces détails donnent plus d’épaisseur aux personnages et au récit.

Pour cela, il n’y a pas de règles précises que ce soit au niveau du contenu ou de la taille du document.

Parlez de son enfance, de sa scolarité, de ses relations amicales et amoureuses, son parcours professionnel, ses voyages.

Vous pouvez aussi juste noter les événements marquants de la vie du personnage sous forme de points :

— Né à Besançon dans une petite maison au bord de la rivière.

— A eu un chien pendant 7 ans qui est mort noyé.

— son meilleur ami s’appelle Bob et ils jouent au basket ensemble.

— Ses parents se séparent quand il a 13 ans.

— Il fait une fugue juste après.

— Première copine à 17 ans. Marion.

— et ainsi de suite…

Il est aussi possible de juste écrire des anecdotes qui donneront des informations sur le personnage. La première fois où il a fait l’amour, la fois où il est tombé dans une rivière, le jour où son père lui a annoncé son cancer, etc.

 

7. Sa famille

Pour qu’un personnage existe, il faut bien qu’il vienne de quelque part. Suivant le type de roman que vous écrivez, il peut être très utile d’établir un arbre généalogique de votre personnage. Cela permettra de l’ancrer dans l’histoire et aussi, éventuellement, d’expliquer certains comportements ou héritages culturels.

On peut établir une fiche personnage pour chaque membre de la famille en commençant par les frères et sœurs, les parents et les grands-parents. Ces fiches sont plus courtes, sauf s’ils deviennent des personnages secondaires de votre histoire. Vous pouvez remonter jusqu’aux ancêtres les plus lointains !

 

8. Comment il évolue dans l’intrigue.

Enfin, le dernier point et pas des moindres, c’est l’évolution de votre personnage au cours de votre récit. En effet, on peut juger de la qualité d’un roman par l’évolution de ses personnages. C’est ce qui le rend réel et intéressant à lire. Les lecteurs le suivent et se passionnent pour son évolution. J.K Rowling a bien compris cet aspect-là avec sa saga de Harry Potter. L’histoire de sorcier est au final reléguée au second plan. Ce qui captive tout le monde, c’est comment Harry Potter va évoluer dans ce récit.

Pour cela, il est utile de marquer les événements marquants du récit et de noter comment le personnage réagit et évolue en fonction. Par exemple :

— Mort de son père : il est dévasté et ne peut plus bouger.

— Découverte d’un carnet de notes : curiosité, il reprend goût à la vie en découvrant la vie de son père.

— Il a été assassiné : esprit de revanche, il veut tout faire pour retrouver l’assassin et le tuer

— Rencontre avec l’assassin : il apprend que c’était un accident, qu’il ne savait pas. Il ressent de la compassion. Il pardonne.

 

Téléchargez notre modèle de fiche de personnage au format Word gratuitement :

Nos services

Publier son Livre a deux missions : vous aider à publier en autoédition et à promouvoir votre livre. Et plus largement, vous permettre de réussir dans la forme d’édition qui vous correspond le mieux (recherche de maisons d’édition, compte d’auteur, auto-édition, impression de livre à la demande).

Écrire est un projet unique. Auto publier ne signifie pas être seul, et promouvoir votre livre est une affaire de méthodes.  Publier, et promouvoir ne doivent pas être bâclés, ou réalisés sans bénéficier de bons conseils.

Olivier Morel et son équipe vous proposent des contenus et formations, pour que la publication de votre livre soit à la hauteur de votre rêve : publication en autoédition, formation pour promouvoir son livre, décrocher une maison d’édition, améliorer son style d’écriture et sa maîtrise de l’intrigue, création de couverture,  publicité ciblée sur Amazon ou sur Facebook …

A tout de suite =>

Lire les meilleurs articles  | Nos FormationsNous contacter