Press "Enter" to skip to content

Comment créer un manga ? 10 conseils avant de démarrer

Le manga est un format très efficace qui plaît à beaucoup de monde et qui s’est imposé ces dernières années comme le secteur le plus prolifique dans les librairies. La folie du manga est devenue virale et elle ne touche pas que les jeunes. Les adultes sont aussi friands de ce format.

Mais la création d’un manga ou l’écriture d’un manga n’est pas une tâche aisée. C’est un ouvrage à part entière qui demande un certain savoir-faire. Pour autant, de la même manière que tout le monde peut écrire un roman, le manga est accessible à tous.

 

Imprégnez-vous

Avant de se lancer dans la création d’un manga, il est absolument essentiel de lire autant de mangas que possible. Les plus grands auteurs de littérature vous le diront, c’est en lisant qu’on apprend à écrire.

En lisant des mangas, c’est un peu comme vous étudiez cet art. Vous en apprenez les codes et vous entraînez votre cerveau à penser manga. Certaines personnes ont peur de trop s’inspirer et de faire du plagiat. Mais le risque est minime. Il est tout naturel d’avoir des sources d’inspiration. Essayez de garder l’esprit ouvert et apprenez à lire vos mangas différemment, en prêtant une attention toute particulière aux personnages, aux dialogues, aux intrigues pour vous en imprégner et parfaire votre propre projet de manga.

 

Dessinez !

C’est en forgeant que l’on devient forgeron. Ce fameux adage s’applique à toutes les disciplines, sans exception ! Ainsi, si vous avez envie de créer un manga, il faut déjà commencer par dessiner. Mettez-vous un objectif en tête comme 1 heure de dessin par jour (c’est un grand minimum!). Si vous êtes à l’école, à l’université ou même au boulot, utilisez les moments de vides pour dessiner sur votre cahier. Plus vous dessinerez et plus votre geste sera précis.

Il est important de rappeler qu’un manga est très long et que les personnages que vous dessinez se répètent des centaines de fois. Ils doivent toujours être identiques. Soignez votre trait, trouvez votre style.

Si vous ne savez pas dessiner, il est sans doute préférable de vous associer avec un dessinateur pour votre projet. S’il est tout à fait possible d’apprendre à dessiner, c’est un apprentissage lent et fastidieux.

 

Définir une intrigue

Si vous avez envie de créer un manga, c’est sans doute que vous avez quelque chose à dire. Il suffit parfois d’une idée gribouillée sur un bout de papier pour commencer une histoire, mais bien souvent, il faut prendre le temps de réfléchir à l’intrigue avant de débuter l’écriture.

Il existe plusieurs types d’intrigue classique que vous pouvez reproduire. Bien entendu, libre à vous de les adapter en fonction de vos personnages et de vos inspirations :

  • Situation de départ

On commence par poser le décor, le contexte et présenter les personnages. C’est une étape essentielle pour que le lecteur ou la lectrice puisse s’y retrouver. La plupart des récits commencent par cette étape, mais il est aussi possible de la faire apparaître plus tard.

  • Élément perturbateur

C’est un peu le moment crucial de l’histoire qui peut se matérialiser par une rencontre, un accident. C’est l’événement qui va chambouler l’ordre établi et amener le ou les héros à partir dans leur quête.

  • Péripétie

Pour que l’histoire soit intéressante, les héros doivent être confrontés à des situations plus ou moins complexes. C’est le principe de la quête qui se retrouve dans la grande majorité des ouvrages. Dans les mangas en particulier, la quête peut se dérouler sur plusieurs tomes avec de nombreux rebondissements.

  • Dénouement

La fin de l’histoire (s’il y en a une, sachant qu’une absence de fin est également une fin possible!). L’intrigue est résolue, les personnages ont réalisé leur quête et ont évolué.

Vous n’êtes pas obligé de suivre ce schéma, vous pouvez inverser les différentes parties ou en inventer de nouvelles.

 

Faire exister ses personnages

Une bonne histoire est avant tout une histoire avec des personnages que nous apprécions et que nous avons envie de suivre tout au long de ses péripéties. Pour cela, le personnage doit être attachant et nous permettre de nous identifier à lui.

Les meilleurs personnages sont sans aucun doute ceux qui existent ! Ils ont leurs propres histoires, leurs émotions, on peut facilement se connecter à eux et les aimer.

Dans le manga, la création des personnages et d’autant plus importante qu’ils existent visuellement. Avant de commencer, il est essentiel de bien prendre le temps de définir chaque personnage, même ceux qui n’interviennent qu’une ou deux fois dans l’histoire. Pour les rendre crédibles, ils doivent tous avoir leurs propres histoires.

Nous vous conseillons d’écrire à chaque fois une fiche personnage avec les caractéristiques physiques et mentales, mais aussi leur histoire, d’où ils viennent, ce qu’ils aiment faire ou ce qu’ils n’aiment pas faire.

Graphiquement, prenez bien soin de leur donner une identité qui leur est propre, sans chercher dans la surenchère. Parfois, ce sont des petits détails qui suffisent à donner toute l’identité d’une personne. Une cicatrice, un grain de beauté, des sourcils particuliers, etc.

 

L’univers

L’univers dans lequel vous allez plonger vos personnages est à définir avant de commencer la création du manga. En effet, c’est cet univers qui va permettre au lecteur de s’y retrouver. Tous les univers ont des codes différents qu’il faut apprendre à respecter pour éviter la confusion. Ainsi, si votre manga se situe dans l’espace, on ne va pas retrouver les mêmes références que s’il se déroule au fin fond de la forêt amazonienne ou en plein centre de Tokyo.

 

Libre à vous d’imaginer un univers qui vous est propre. Mais si c’est votre premier manga, nous vous conseillons de vous faire la main sur des lieux que vous connaissez. Ce sera plus facile à dessiner. Nous vous invitons ensuite à dessiner le plus possible sur cet univers, quitte à faire des dessins qui n’apparaîtront pas dans la version finale mais qui vous permettent juste de vous y retrouver.

Il est aussi fortement conseillé de créer un plan précis avec les différents lieux, pays ou continents de votre univers pour ne pas se perdre géographiquement.

 

Détailler son plan

Avant de commencer votre manga, il est essentiel de bien savoir où vous allez en établissant un plan défini avec précision. Le plan consiste à ordonner le récit en le divisant en chapitres ou sous-chapitres. Cela permet en partie de construire l’intrigue avec des rebondissements et des enchaînements logiques, mais aussi de segmenter les différents événements ou personnages.

Un plan peut s’imposer naturellement au fur et à mesure de la construction du récit. On peut parler notamment d’un plan chronologique. Mais il est possible d’aller contre le sens de la montre en proposant d’autres types de plan. Vous pouvez commencer par la fin ou alterner.

Un bon plan facilité l’écriture du récit tout en vous permettant d’avoir les grandes lignes en tête. Choisissez des noms de chapitres et sous-chapitres clairs et éloquents.

 

Faire un story board

Le story board fonctionne comme un script. On écrit l’histoire en présentant les différents plans et en racontant ce qui va se passer. Dans l’univers du manga, le story board est souvent constitué de cases avec des dessins grossiers pour rendre compte de la progression du récit. C’est en quelque sorte une maquette du manga final. Il permet de définir l’histoire sans trop rentrer dans les détails. Cette séparation est souvent nécessaire pour le travail du dessinateur qui n’a alors qu’à se concentrer sur le dessin.

Si vous travaillez avec un dessinateur, vous pouvez juste lui donner votre plan et le script pour qu’il le mette en images.

 

Dessiner en plusieurs étapes

Il est fortement conseillé de procéder par étapes au moment du dessin. En effet, il est préférable de tracer les grandes lignes dans un premier temps, puis de repasser ensuite pour poser tous les petits détails.

Il est possible de se focaliser uniquement sur le dessin. Si vous avez un bon story board, vous n’avez pas à réfléchir à l’intrigue en progressant. Certains auteurs insèrent directement les bulles de dialogues tandis que d’autres préfèrent juste dessiner et ajourer les dialogues plus tard.

Une fois que les détails ont été ajoutés et que vous avez un rendu final, il est conseillé d’utiliser un scanner et d’effectuer les retouches sur ordinateur. De nombreux logiciels permettent de corriger les petits défauts et de clarifier les traits.

C’est aussi sur ordinateur que l’on effectue généralement l’ajout des ombres et la coloration du manga (si c’est le cas, beaucoup de mangas sont en noir et blanc).

 

Faire relire par au moins 3 lecteurs

Quand on est plongé dans son histoire, il est difficile de déceler les erreurs, les oublis ou les incohérences. C’est pourquoi il est absolument essentiel de faire appel à quelqu’un d’autre pour vous relire.

Évitez de demander à la famille ou à vos fans qui ne seront pas impartiaux. Privilégiez des lecteurs et lectrices aguerris qui sauront vous pointer du doigt les anomalies.

Si vous avez des amis passionnés, il est conseillé de les faire relire votre plan et votre story board avant de commencer le manga. Plus vous vous faites accompagner tôt et plus vous aurez de chance de produire un manga de qualité.

 

Publier sur des plateformes d’auto-édition ou de diffusion

Si vous avez envie de créer un manga, c’est sans doute que vous avez envie d’être lu par au moins une personne ! Pour cela, vous pouvez bien entendu envoyer votre projet à un éditeur de manga. Les maisons d’édition de mangas sont cependant très sollicitées.

Nous vous invitons à publier votre manga sur des sites spécialisés, ou en auto-édition, qui permettent de trouver des lecteurs et d’obtenir de précieux retours pour vos prochains mangas.

Le retour des lecteurs apportera des commentaires intéressant pour progresser;

 

Nos services

Publier son Livre a deux missions : vous aider à publier en autoédition et à promouvoir votre livre. Et plus largement, vous permettre de réussir dans la forme d’édition qui vous correspond le mieux (recherche de maisons d’édition, compte d’auteur, auto-édition, impression de livre à la demande).

Écrire est un projet unique. Auto publier ne signifie pas être seul, et promouvoir votre livre est une affaire de méthodes.  Publier, et promouvoir ne doivent pas être bâclés, ou réalisés sans bénéficier de bons conseils.

Olivier Morel et son équipe vous proposent des contenus et formations, pour que la publication de votre livre soit à la hauteur de votre rêve : publication en autoédition, formation pour promouvoir son livre, décrocher une maison d’édition, améliorer son style d’écriture et sa maîtrise de l’intrigue, création de couverture,  publicité ciblée sur Amazon ou sur Facebook …

A tout de suite =>

Lire les meilleurs articles  | Nos FormationsNous contacter