Press "Enter" to skip to content

Questions fréquentes sur l’auto-édition et l’édition [pour auteurs ambitieux]

Voici les questions fréquemment posées par les auteurs concernant notamment l’auto-édition, l’édition, la promotion de livres. Ces questions ont été remontées parmi celles posées par l’audience de Publier son Livre.

Je souhaite que les réponses à ces questions vous permettent de progresser pour mieux publier et promouvoir votre livre. C’est notre mission.

 

L’auto-édition

Quelle est la démarche pour s’auto-éditer ?
Ma réponse :
La première étape est d’aboutir à un tapuscrit finalisé sur le fond.
L’auto-édition consiste ensuite à réaliser par soi-même, ou avec un prestataire, les différents éléments constitutifs du livre : couverture graphique, mise en page, mise au format d’impression du bloc intérieur et de la couverture, éventuellement fichier e-pub du livre numérique correspondant.
Ensuite, il faut choisir la méthode d’auto-édition (impression avec un imprimeur, diffusion avec une plateforme d’auto-édition, référencement direct dans les bases de données de librairies).
Enfin, l’auto-édition n’est jamais pleinement satisfaisante si l’on ne s’intéresse pas à la promotion, et la manière de faire connaître son livre.

Est-ce plus utile pour un auteur de publier en auto-édition, ou d’espérer trouver( le graal )- un éditeur?

Ma réponse :

Il est plus efficace de choisir l’auto-édition. Une auto-édition bien menée, avec une couverture attirante et une promotion organisée mène au succès. J’ai beaucoup d’exemples.

Trouver un éditeur permet de décrocher du prestige, mais le chemin est long et incertain. Les maisons d’édition sont saturées de manuscrits actuellement.

Vous pouvez mener les deux en parallèles, l’auto-édition n’est pas exclusive. Et chercher un éditeur après avoir publié en auto-édition apporte de la crédibilité.

 

1/quelle est selon vous la meilleure plateforme, d’après les retours que vous avez pu avoir ?
2/si je fais imprimer mon livre, il faut aussi que je travaille le canal numérique : est-ce qu’il y a des plateformes intéressantes uniquement dédiées au numérique (dans l’hypothèse ou je ferais imprimer mon livre et assurerais sa commercialisation de mon côté) ?

Ma réponse :

Les plateformes s’adressent chacune à des besoins spécifiques et des cas d’auto-édition variés. Il faut trouver celle avec laquelle vous vous sentez le plus en phase. Visitez notre comparatif des plateformes d’auto-édition pour faire votre choix.

Vous pouvez aussi travailler avec un prestataire, qui réalisera les éléments graphiques, puis s’occupera de la diffusion sur une plateforme choisie ensemble.

Pour diffuser en format numérique, vous pouvez utiliser des services comme Immatériel, Streetlib, ou KDP en direct pour Amazon.

 

Question  – quelles infos essentielles, conseils pourriez-vous me donner pour réussir la diffusion de mon livre ?

Ma réponse :
Trouvez le partenaire qui correspond à votre cahier des charges.
Ayez bien en tête que la diffusion n’entraîne pas de ventes. C’est la promotion consécutive à cette diffusion qui fait vendre.
Posez-vous la question de l’impression à la demande, pour la diffusion en ligne.
Appuyez vous sur Amazon, qui vend beaucoup plus de livres que l’on n’en dit.
Et travaillez une communauté en ligne, pour vous soutenir.

 

Y a-t-il déjà un marché pour les romans de littérature générale, voire assez littéraire (ex : type Delphine de Vigan ou Elena Ferrante), en autoédition ?

Ma réponse :

Je comprends votre questionnement, car en effet, je ne suis pas certain qu’il y ait un marché. Les lecteurs de littérature générale s’orientent habituellement vers les maisons d’édition, et les titres dont “on parle”ou portés par la critique littéraire. Marché déjà très saturé et couvert par des journalistes.

Pour percer en auto-édition, il faut descendre dans des sous-genres, et toucher des publics dédiés.

Bien sûr, sans une communication ou une publicité, même un bon livre sur l’un de ces sous-genres ne se fera pas connaître.

 

j’aimerais savoir comment vendre directement son livre. Est-il utile d’avoir un site internet (si oui par qui passez-vous?) ou peut-on se contenter des réseaux sociaux?

Ma réponse:
En effet, on peut très bien se passer des librairies en ligne ou physiques pour vendre son livre.
D’un point de vue logistique, il faudra gérer les envois par la poste des livres Broché. Et pour le livre numérique, je recommande de s’appuyer sur la solution Payhip présentée dans cet article : vendre son livre en direct (e-book).
L’avantage de vendre en direct est l’économie des commissions des libraires.
Ensuite, pour faire connaître votre livre, il sera utile d’avoir un site web, ou une page sur un réseau social. Cela permettra à de futurs lecteurs de découvrir votre livre.
Mais à ce sujet, attention, attention. Avoir un site web ou une page Facebook n’apporte pas de lecteurs. Il faut que cette page ou ce site aient des visiteurs, du trafic d’internautes. Aussi, vous gardez un tête qu’il faudra fournir un travail important pour les faire connaître.

Les maisons d’édition

 

Je me suis fixé le challenge de trouver un éditeur avant le salon du livre.
Il s’agit d’un roman d’aventures destiné à distraire mais avec des descriptions parfois assez pointues de la vie de peuples amazoniens
Ma question: quels éditeurs me conseillez vous en premier?
Ma réponse :
Je conseille de contacter des éditeurs de taille moyenne, indépendants, et ayant publié des livres sur des genres ou thématiques proches les années précédentes.
Les grandes maisons d’édition sont saturées et ont très peu de places.
Il faut chercher par affinités éditoriales.
Peut-on faire confiance aux maisons participatives / à compte d’auteur
Ma réponse :
Oui. Certains éditeurs ont abusé par le passé, mais les maisons d’édition à compte d’auteur actuelles sont des professionnels qui rendent un service sérieux. L’édition à compte d’auteur permet de publier son livre de manière professionnelle, et de bénéficier de bons conseils.
Le livre est référencé et disponible à la commande en librairies.
En revanche, cela ne fait pas vendre : il faut travailler la promotion du livre.

L’écriture

Nombreuses sont les personnes qui souhaitent écrire leur histoire..
et je fais partie de ceux là !!!
Chaque vie a son histoire… la mienne est spéciale (tout le monde vous tient ce langage) …oui
commencer par acheter un gros cahier …me lancer … en commençant par quoi ?
Ma réponse :
En ce qui concerne l’écriture, deux choses sont importantes à mon sens :
  • se former pour maîtriser l’art d’écrire, gérer le rythme, la description des personnages
  • écrire un peu chaque jour, et ne pas interrompre cette régularité.

J’ai écrit 4 romans, mais j’ai un blocage psychologique en ce qui concerne la phase de réécriture. Comment me motiver et réussir cette phase si importante pour la qualité des romans ?

Ma réponse :

Vous avez raison, cette phase est capitale. Voici quelques méthodes qui fonctionnent :

– faire relire par un conseiller littéraire, et avoir des retours.

– faire relire par 3 personnes extérieures, et leur demander des retours honnêtes. En ayant imprimé le texte, et stabilo à la main. Ces gens doivent oser vous dire la vérité sur certains passages.

– Se fixer une routine quotidienne ou hebdomadaire, la sanctuariser dans l’agenda, et vous y tenir.

Promouvoir son livre

Comment promouvoir son livre sans budget ?

Ma réponse :

Sans budget, la bonne solution est de construire une communauté de lecteurs sur les réseaux sociaux, à qui vous partagez quelques textes, et périodiquement vous proposez d’acheter vos livres. Il faut avoir des lecteurs “gratuits” d’abord et être généreux pour construire un lectorat.

C’est la notion de “construction d’une communauté”, qui est si essentielle pour un auteur de livres.

 

Comment réussir à toucher nos lecteurs potentiels (cibles) sans avoir de communauté.
(en ce qui me concerne il s’agit des parents puisque je vais publier un roman pour enfant (9-12 ans)).
Ma réponse :
Il faut bien commencer. La communauté viendra par la suite.
Je recommanderais de prendre d’abord quelques mois pour créer une communauté, puis de sortir le livre. La sortie d’un livre se prépare avec les bonnes méthodes.
Bonjour Olivier, d’après toi, dans l’auto édition, vaut-il mieux investir dans la publicité sur Amazon ou privilégier les dédicaces dans les librairies? Interdit de répondre “les deux mon général”! 😊😊😊
Merci pour ta réponse.

Ma réponse :

En réalité cela va dépendre du mode de publication.

Si vous publiez avec KDP, les librairies ne vous recevront pas, donc la publicité KDP est un bon outil.

Si vous auto-éditez autrement, ou avec une diffusion large, la publicité KDP est inaccessible, donc la relation librairies est une piste efficace.

 

Mes livres ont été publiés mais sont passés quasiment inaperçus même si la qualité y est de mon point de vue. D’où cela peut-il venir?
Merci de me répondre.

Ma réponse :

Ils sont probablement passés inaperçus du fait de l’absence de promotion. Vous devez déterminer votre cible de lecteurs, puis les moyens de toucher ces personnes.

Malheureusement, le simple fait d’être publié ou référencé ne permet pas de vendre. Les lecteurs sont sollicités par d’autres livres, mieux référencés ou bénéficiant de publicités.

Que faire pour être lu ?Je suis amèrement déçue par l’édition car pour devenir un auteur LU on se demande ce qu’il faut faire ?

Ma réponse :

C’est une vraie question vous avez raison : que faire pour être lu ?

Je crois qu’il faut construire une communauté de lecteurs, qui grandit petit à petit. Il faut créer un lien, partager des textes, des informations, et promouvoir par moment ses livres.

La première question à se poser est : est-ce que de potentiels lecteurs sont exposés à mon livre. Bien souvent la réponse est non, car le livre est noyé dans la masse. Il faut le faire sortir.

Je crois qu’il faut avoir une couverture de la meilleure qualité possible, qui accroche l’œil et donne envie de lire le texte de description. Qui lui-même sera très travaillé, pour aller jusqu’à l’achat.

 

Nos services

Publier son Livre a deux missions : vous aider à publier en autoédition et à promouvoir votre livre. Et plus largement, vous permettre de réussir dans la forme d’édition qui vous correspond le mieux (recherche de maisons d’édition, compte d’auteur, auto-édition, impression de livre à la demande).

Écrire est un projet unique. Auto publier ne signifie pas être seul, et promouvoir votre livre est une affaire de méthodes.  Publier, et promouvoir ne doivent pas être bâclés, ou réalisés sans bénéficier de bons conseils.

Olivier Morel et son équipe vous proposent des contenus et formations, pour que la publication de votre livre soit à la hauteur de votre rêve : publication en autoédition, formation pour promouvoir son livre, décrocher une maison d’édition, améliorer son style d’écriture et sa maîtrise de l’intrigue, création de couverture,  publicité ciblée sur Amazon ou sur Facebook …

A tout de suite =>

Lire les meilleurs articles  | Nos FormationsNous contacter