Press "Enter" to skip to content

11 Conseils pour réussir sa séance de dédicaces

Une séance de dédicace est l’occasion concrète, et rare, d’échanger avec des lecteurs et de vendre des livres. Encore faut-il réussir à la décrocher, puis y attirer du monde, et enfin vendre son livre effectivement. Que ça soit une séance de dédicace à la Fnac, chez Cultura, dans une librairie de quartier, ou ailleurs …

Voici nos meilleurs conseils pour réussir votre séance de dédicace, et comprendre comment se passe une séance de dédicace. 

 

Où vaut-il mieux tenir sa séance de dédicace ?

Dans un endroit où il y a du passage. Comme dans le commerce, l’emplacement est important. Lors d’une séance de dédicace, vous ferez venir vos amis et relations, mais il faut aussi compter sur un flux de passage naturel.

Le espaces culturels des centres commerciaux, des hypermarchés, ou les maisons de la presse sont un bon lieu pour des dédicaces. Fnac ou Cultura acceptent régulièrement les dédicaces, et l’auteur peut bénéficier du flux de passage.

 

Comment convaincre le libraire de réaliser une séance de dédicace ?

La meilleure solution est d’aller au contact, physiquement, et d’éviter les e-mails. Privilégiez une relation.

Le libraire aime quand il y a du passage dans ses allées, ou dans ses rayons. Pour le convaincre, vous devez lui prouver que vous comprenez son besoin, et que vous amènerez du monde à cette dédicace. Ce n’est pas tant la qualité de votre livre qui va intéresser le libraire, mais la perspective de voir des lecteurs découvrir le lieu ou le point de vente.

Le libraire sera attaché au genre littéraire de votre livre, et cherche toujours à organiser des dédicaces variées, pour divertir ses lecteurs et leur proposer une sélection littéraire.

Soyez toujours attentif à avoir une relation de proximité avec le/la libraire. Je vois trop d’auteurs qui semblent penser que ces points de vente sont à leur service. Jouez plutôt la carte d’une relation honnête et de qualité.

Pensez à offrir un exemplaire du livre au libraire.

 

Auteur local, le bon positionnement

Pour bien vous présenter pendant une dédicace, présentez-vous comme un auteur régional, un auteur de la ville.

Un auteur local a tout de suite une connivence plus forte avec les lecteurs, et attise la curiosité.

 

Qui commande les livres ?

La question se pose toujours de savoir si c’est le libraire ou vous qui allez réaliser la commande de 20-30 livres (parfois beaucoup plus).

Si votre livre est diffusé en réseaux de librairies (par DILICOM notamment), le libraire peut commander librement les livres. C’est alors lui qui les vend, et votre éditeur ou votre service d’auto-édition recevra et vous reversera les redevances. Le libraire dans ce cas touchera entre 30 et 35 % de commission sur le prix de vente HT du livre, comme tous les libraires.

Vous pouvez aussi commander vous même les livres, puis les vendre en direct lors de la dédicace. Vous conviendrez alors d’une commission à reverser au libraire. Cela est plus facile à mettre en place si vous pouvez émettre des factures avec une auto-entreprise. Cette méthode est avantageuse notamment si vous vous procurez des livres à un tarif permettant une marge nette par livre plus importante qu’en diffusion classique.

Je vous conseille de prévoir 20 à 30 livres pour une dédicace normale, avec une communication classique. Une dédicace classique va rarement au-delà.

 

Comment attirer des lecteurs à la séance de dédicace ?

Une séance de dédicace se prépare. Deux canaux de communication seront à privilégier :

  • des annonces répétées sur vos réseaux sociaux, et auprès de votre liste de lecteurs
  • un affichage sur le lieu de la dédicace, avec une affiche bien placée, et bien visible (privilégiez des couleurs vives, et affichez votre visage). Les gens ont besoin de s’identifier à quelqu’un.

Complétez en prévenant vos amis et connaissances, et en leur demandant de vous rendre le service de venir, pour étoffer la dédicace, surtout au début.

 

Comment se rendre visible ?

Il ne faudra pas attendre que les lecteurs viennent vers vous. Imaginez-vous comme un stand dans un salon commercial, qui doit fleurer bon l’accueil chaleureux.

Agrémentez votre table avec vos livres, bien positionnés et en nombre. Prévoyez un présentoir à livres, pour tenir les livres à 70 degrés. Idéalement, prévoyez un Kakémono, avec la reprise du titre du livre, de la couverture, et votre portrait. Vous pouvez en faire personnaliser et expédier facilement par Internet.

La librairie ou le point de vente vous fournira une table et une chaise. Pensez à prendre une nappe si le libraire n’en dispose pas.

Puis levez-vous, et allez échanger avec les lecteurs, ou les passants, un par un. Pensez à ces vendeurs dans les salons.

La dédicace est un échange, pas un comptoir de vente de livre.

 

Comment présenter son livre : le pitch

Les visiteurs et les passants n’ont que peu de temps : vous devez les accrocher.

Préparez et apprenez par coeur le pitch de votre livre, c’est à dire son cadre, son intrigue, et surtout, ce qu’il apporte à votre lecteur. Divertissement ? Suspense ? Rire ? Informatif ? Éducatif ?

Ce sont ces atouts qui permettront d’accrocher un lecteur et de vendre le livre. Réfléchissez aux bénéfices qu’amène votre livre.

 

Se préparer à un moment fatiguant

Faites le plein d’énergie. La dédicace est une épreuve sportive : se lever, s’asseoir, aller vers les autres, parler, échanger, sourire.

Il vous faudra puiser au fond de vous même. Soyez prêts pour ces 2 à 3 h de sport, elles se passeront d’autant mieux.

Mettez-vous également dans un état d’esprit de conquête : conquête de lecteurs, envie de parler, de découvrir, de faire de belles rencontres.

 

Prévoir des petits cadeaux pour les lecteurs

Proposez toujours un marque-page, des bonbons, ou des autocollants à l’effigie de votre livre. C’est simple, sympa et attirant.

Le minimum : les flyers qui permettent de garder un lien, et de retrouver votre livre sur internet, ainsi que votre page Facebook.

 

Penser à garder le contact

Avec les lecteurs

Un lecteur-acheteur ou un lecteur intéressé ? Pour soigner votre communauté d’auteur, ne les laissez jamais repartir sans vous avoir laissé leur e-mail.

N’oubliez pas de demander à chaque personne qui achète un livre ou qui échange avec vous si elle souhaite faire partie de votre mailing liste. Beaucoup en seront ravis, cela n’engage à rien.

Prévoyez une feuille blanche sur laquelle vous inscrire les adresses.

Avec le libraire

Il est évident que vous remercierez le libraire. Pensez peut-être à un petit cadeau comme une boite de chocolats en complément. Soignez vos bonnes relations et sachez remerciez de l’accueil. Vous avez peut-être d’autres livres, ou aimeriez réaliser une autre dédicace l’année prochaine.

 

 

Nos services

Publier son Livre a deux missions : vous aider à publier en autoédition et à promouvoir votre livre. Et plus largement, vous permettre de réussir dans la forme d’édition qui vous correspond le mieux (recherche de maisons d’édition, compte d’auteur, auto-édition, impression de livre à la demande).

Écrire est un projet unique. Auto publier ne signifie pas être seul, et promouvoir votre livre est une affaire de méthodes.  Publier, et promouvoir ne doivent pas être bâclés, ou réalisés sans bénéficier de bons conseils.

Olivier Morel et son équipe vous proposent des contenus et formations, pour que la publication de votre livre soit à la hauteur de votre rêve : publication en autoédition, formation pour promouvoir son livre, décrocher une maison d’édition, améliorer son style d’écriture et sa maîtrise de l’intrigue, création de couverture,  publicité ciblée sur Amazon ou sur Facebook …

A tout de suite =>

Lire les meilleurs articles  | Nos FormationsNous contacter