Press "Enter" to skip to content

La méthode pour obtenir des chroniques de blogs littéraires et promouvoir son livre

Comment fonctionnent les blogs littéraires ?

En tant qu’auteurs, nous salivons tous devant nos camarades qui parviennent à obtenir des chroniques de blogs littéraires. A la clé : des visites sur nos blogs et des ventes de livres pendant longtemps, par effet de propagation. Mais voir son livre chroniqué et critiqué est une affaire de méthode.

Les auteurs ont généralement deux freins, que je lis souvent :

  • “les blogueurs n’ont aucun intérêt pour mon livre, je suis inconnu”. C’est parfaitement faux. Il y a tellement de blogs, que tout livre trouve preneur et beaucoup de blogueurs aiment sortir des sentiers battus.
  • “Je ne sais pas comment m’y prendre”. Là, je peux vous aider.

Trop d’auteurs tentent leur chance en envoyant des e-mails à la cantonnade, ou en multipliant les messages privés lacunaires sur Twitter. C’est bien de tenter, mais l’essentiel ici, ce n’est pas de participer, mais de réussir.

Regardez cette citation d’Aurélie du blog Des livres et moi :

Normal, non ? Pourtant, dans la précipitation, trop d’auteurs agissent encore comme cela.

La critique littéraire, c’est une affaire d’humain. Les blogueurs ne sont pas des machines, qui publient des critiques mécaniquement. Ils ont leur emploi du temps, leurs goûts, leur personnalité et leurs passions. Si vous voulez rentrer en contact avec eux, il faut apprendre à les connaître.

Les blogueurs littéraire sont des défricheurs, des dénicheurs de talent. Ils lisent beaucoup, mais ils sélectionnent leurs lectures. Et ce qu’ils aiment par dessus tout, c’est être surpris en bien.

Voici comment je vous suggère de faire.

Nb : dans tout l’article, je parle “des blogueurs”, bien que plus de la moitié des blogs littéraires soient tenus par des femmes. Ne m’en tenez pas rigueur, je fais cela par facilité d’écriture.

Dressez une liste de blogueurs cibles

Il faut vous organiser.

La toute première étape est de savoir quels types de blogueurs vous allez cibler. Il est important de ne cibler que des blogueurs:

  • Ayant déjà chroniqué des livres de votre genre ou de votre style. Que répondrait un chroniqueur de Fantasy à un écrivain de Poésie … ?
  • Etant visiblement encore disposés à chroniquer des livres
  • De préférence avec lesquels vous pouvez partager quelque chose (un goût commun, une lecture récente commune, une manière de travailler commune …)

Pour savoir cela, il faut d’une part être capable de définir le positionnement de votre livre, et d’autre part passer quelques minutes par blog cible, pour vous assurer de la compatibilité de celui-ci avec votre cahier des charges.

Etablir une liste claire et documentée de blogs est la seconde étape de votre travail. Listez dans un tableau Excel tous les blogs que vous pouvez connaitre ou trouver. Où trouver des blogs littéraires qui seraient susceptibles de critiquer votre livre? Allez donc sur :

  • Les blogs que vous connaissez par vos propres lectures.
  • Les blogs qui ont critiqué des livres récents du même genre que le vôtre. Pour les trouver, tapez dans google le nom de leurs auteurs, ou le nom du livre avec “+ chronique” ou “+ critique littéraire”, ou “+avis”.
  • Les blogs mentionnés sur le fil Twitter “Jeudi de l’auto-édition“.
  • Des blogs mentionnés sur la liste d’Alan Spade, (mais j’ai entendu qu’ils étaient saturés de demandes du fait de cette liste publique…).
  • Les blogueurs les plus actifs sur Twitter, que vous pouvez filtrer avec followersmonk. Regardez par exemple ma recherche pour “blog de critique littéraire”. L’outil est malheureusement uniquement en anglais.

  • Des recherches ad hoc ultra-ciblées sur google : “blog littéraire fantasy”, “site de critiques littéraire jeunesse”, “blog littéraire auteurs indépendants”.
  • Certains groupes Facebook, comme par exemple Les Blogueurs qui lisent les Indés.

Dans votre recherche ayez toujours un filtre de lecture : acceptent-ils les auteurs indépendants, ou auto-édités, ou édités chez de “petites” maisons d’édition ?

Pour cela, consultez leurs dernières chroniques ou leur onglet PAL (Pile à Lire). Si vous y voyez des auteurs indépendants ou édités chez de petits éditeurs, bingo !

 

Pour ceux qui n’ont pas de temps : j’ai compilé une liste complète de 304 blogueurs :

  • qui disent accepter ou ont accepté les livres d’auteurs indépendants, auto-édités, ou édités dans de petites maisons,
  • à jour et vérifiée régulièrement,
  • la liste est triée par genre littéraire de prédilection et par niveau d’activité,
  • il n’y a qu’à choisir les blogs qui vous intéressent, cliquer sur le lien, et nouer le contact, avec la méthode qui suit.

=> Pour avoir accès à la liste, c’est ici

 

Organisez la liste

Après ces quelques heures de recherches, vous devriez avoir une liste désordonnée de blogs que vous pourriez contacter. Mais il est très important de prioriser cette liste.

Je vous suggère d’organiser votre tableau excel, selon ces critères : nom du blog, niveau d’activité, genre littéraire.

Organisez ensuite la liste de manière à placer en haut les contacts les plus importants.

 

Rentrez en contact pour obtenir des chroniques sur un blog littéraire

2 conseils :

  • Ne vous ruez pas directement sur les blogs les plus importants et qui pourraient vous apporter le plus de lecteurs. Faites-vous d’abord la main sur des blogs plus petits, avec lesquels vous aurez moins de pression.
  • N’entamez pas toutes les démarches de contact d’un coup le même jour. Je connais des auteurs qui me disent “j’ai contacté 50 blogueurs hier, on verra bien ce que cela donne” … euh … non. Je crois qu’il faut commencer par 5, et étudier le taux de réponse, et la qualité de ces réponses, puis adapter votre démarche pour les 5 suivants. C’est comme cela que vous aurez un maximum de contacts.

En détail, la méthode pour rentrer en contact :

Présentez-vous et ne demandez rien

Je sais que c’est difficile, et que vous aimeriez savoir si oui, ou non, vous allez avoir une critique prochainement ; mais n’attaquez pas en demandant directement une critique ou un service. Ne jetez pas votre service presse à la figure du blogueur, en attendant une réponse. Vous courrez à la catastrophe.

Il faut plus de tact. Commencez donc par envoyer un e-mail, et

  • Echangez sur un article du blog qui vous plait et sur lequel vous avez un avis. Donnez votre avis !
  • Réagissez sur un livre que vous avez lu et qui est proche du vôtre, en expliquant pourquoi ce livre vous parle.
  • Parlez de votre livre, ou même de votre projet de livre, et demandez des conseils.

 

Allez voir des blogueurs en vrai

Encore une fois, les blogueurs ne sont pas des écrans, ce sont des humains. Le plus efficace pour obtenir des critiques est d’aller leur parler en vrai.

Reprenez votre liste de blogs. Allez fouiller les fils Twitter ou Facebook des uns et des autres, et essayez de trouver des évènements, des salons ou soirées littéraires, où ils seraient présents.

Allez-y également, et faites connaissance. Il n’y a pas de lien plus fort qu’une rencontre physique, et je suis prêt à parier que les blogueurs avec lesquels vous aurez noué une vraie relation seront prêts à chroniquer votre livre, ou au moins le mentionner.

Voici quelques exemples, pris parmi des dizaines, de soirées littéraires où des blogueurs sont présents :

  • http://lesmardisdejeanlou.blogspirit.com/
  • https://www.certaine-gaite.org/category/evenements/soirees-litteraires/
  • https://www.meetup.com/fr-FR/Soirees-litteraires-et-artistiques-autour-dun-verre/

 

Laissez des commentaires, puis tissez un lien

Une approche encore plus douce : abonnez-vous aux blogs, suivez les articles et laissez des commentaires. Le blogueur va vous répondre, et la conversation sera entamée. Ainsi, vous serez identifié, et vous pourrez envoyer un e-mail en étant sûr d’être lu.

 

Partagez leurs contenus, aidez-les

J’en ai déjà parlé dans l’article sur les 3 piliers qui font un auteur à succès, au sujet de la méthode pour promouvoir son livre, il faut collaborer, et prendre son temps si l’on veut promouvoir son livre. Les blogueurs, eux aussi, ont besoin de se faire connaître. La méthode :

  • Donnez leur un coup de main en partageant sur Facebook ou sur Twitter certains de leurs articles.
  • Puis envoyez-leur un e-mail ou pointez-les sur Twitter en leur montrant votre initiative.
  • Si le blogueur vous répond, alors enclenchez le contact, puis seulement présentez votre livre.

 

Enfin, arrivez à votre but

Après tous ces efforts, vous avez noué contact avec quelques blogueurs. C’est beaucoup !

Maintenant, il faut transformer l’essai.

Tout d’abord, pensez que la critique littéraire n’est pas le seul type de promotion que ces blogueurs peuvent vous apporter. Si vous sentez le blog réservé à des livres d’auteurs réputés, ou le blogueur surchargé (regardez sa PAL), alors pensez à demander plutôt un partage de votre livre, de sa page Amazon, ou de votre blog sur sa page Facebook ou sur Twitter. Ou encore une mention dans une newsletter. Cela génère déjà beaucoup de trafic sur la page de votre livre.

Ensuite, si vous sentez que vous pouvez proposer votre livre pour une chronique littéraire, je vous suggère de :

  • Ne jamais écrire de message générique. Capitalisez plutôt sur le début de relation que vous avez construit, sur ce que vous aimez dans le style de critique ou dans les livres critiqués par ce blogueur.
  • Ecrire à quelques-uns, puis attendre de voir si vous avez des réponses. Si vous n’avez aucune réponse après 4 jours, changez le texte de votre e-mail. C’est ce que les anglo-saxons appellent le “test and learn”.
  • Ne pas inonder le blogueur avec une pièce jointe longue comme le bras et comportant votre livre, le service presse, la couverture en jpeg, et d’autres documents. Soyez bref.
  • Ne pas faire de surenchère comme “tu tiens le meilleur blog que je n’ai jamais vu”, “je suis sûr que mon livre te passionnera”. Pensez que les blogueurs recoivent plusieurs e-mails par jour et ne sont plus dupes depuis longtemps. Soyez honnêtes, sincères. Parlez plutôt avec votre coeur.
  • Bref, de vous inspirer de ce message :

Bonjour Marie,

Je suis Olivier Morel, profession / passionné de ... , nous avons échangé sur cette page / par mail le 3 juin / lors de la soirée Z

J’ai écrit un livre, Y,  qui est un roman/thriller/guide/romance/etc et qui met en scène l’histoire de … .

Il est proche dans le style de W, que tu as déjà chroniqué, et je pense qu’il pourrait te plaire.

Est-ce que tu serais intéressé par le lire ?

Je peux te l’envoyer au format ebook ou papier. Ci-dessous un bref résumé.

Au plaisir d’échanger

Olivier

 

Faut-il proposer d’envoyer au format papier ?

J’entends parfois des auteurs qui hésitent sur le format à proposer. “Est-ce que je propose le format papier ? Cela va me coûter de l’argent…”. Bon, honnêtement c’est une question de choix. Que voulez-vous vraiment ? Un blogueur qui vous répond et vous demande un format papier a 95% de chances de chroniquer votre livre. Est-ce que vous allez alors refuser d’imprimer votre livre sous prétexte que cela vous coûte trop cher ? Non, une chronique vaut largement l’impression.

Donc, ne vous posez pas la question. Proposez les deux formats. Si un blogueur souhaite le format papier, exécutez-vous.

En revanche, ce n’est pas la peine de dépenser 200 € en impression et d’envoyer votre livre à des blogueurs sans avoir eu de contacts préalables. Là c’est de l’argent gâché, oui.

 

Renvoyez toujours l’ascenceur

Les blogueurs sont comme vous, ils cherchent à étendre leur lectorat. Sitôt la critique parue, remerciez le blogueur, faites-lui un retour de qualité si vous avez des choses à dire, et publiez la critique sur tous vos réseaux. Parlez-en sur facebook, sur twitter, voire même dans la description de votre livre sur Amazon ou Kobo.

Les blogueurs sont sensibles à ce genre d’initiatives.

Plus tard, vous pourrez aussi partager d’autres articles du blogueur. N’oubliez pas que votre but est de nouer une relation à long terme. Vous allez peut-être écrire un deuxième livre …

Pensez long terme, et respectez ceux qui ont fait un travail qui vous a rendu service.

 

A vous de jouer

Je vous ai donné une méthode complète, qui a fait ses preuves et qui n’est pas si compliquée. Elle prend simplement beaucoup de temps. Je sais que vous vous dites que vous n’avez pas le temps.

Alors, voici ce que je vous propose : demain, plutôt que d’écrire quelques lignes, ou de réfléchir à votre prochain livre, prenez le temps pour démarrer la méthode. Rappelez-vous : il faut passer autant de temps à promouvoir son livre qu’à l’écrire.

Vous êtes vraiment maîtres du niveau de promotion de votre livre. Je pense sincèrement que vous pouvez avoir de nombreuses chroniques littéraires sur des blogs, et donc un impact sur vos ventes. Mais pour cela il faut en passer par quelques heures de travail laborieux et peu passionnant, je vous l’accorde.

Pensez à partager les bonnes pratiques, je suis sûr que cette méthode peut être utile à bien d’autres auteurs. Les boutons sont juste à gauche.

 

2 Comments

  1. Clio Clio

    Bonjour, je suis blogueuse et j’avoue que votre article n’est pas tout à fait comme je ressens les auteurs qui viennent vers moi. Oui, la méthode forte, se présenter et proposer son livre marche. Par contre, la création du lien ne peut pas se forcer. Et faire connaissance avec un blogueur juste pour faire lire son livre après m’énerve au plus haut point. Je préfère encore un mail net et clair qu’une relation tronquée dès le début. De plus, pour un premier mail, je déteste le “tu”. L’auteur peut proposer son livre mais ne surtout pas l’envoyer dès le premier mail, ça force la main. Oui, l’auteur doit aider aussi le blogueur en diffusant son article. Voilà, de manière désordonnée, ce que je peux dire. Je ferais peut-être un article sur mon blog pour expliquer tout cela moi aussi ! Ah oui, la liste des blogs a presque 10€, c’est hallucinant. Ce sont des auteurs indés que vous ciblez et faire payer ce service aussi cher est hallucinant !

    • Olivier Morel Olivier Morel

      Bonjour Clio
      Merci pour votre commentaire. C’est bien que les auteurs qui lisent le blog aient plusieurs points de vue. Je pense qu’il est important de créer des relations à long terme avec des blogueurs, et ce n’est pas seulement pour vendre des livres, mais aussi pour échanger, apprendre, grandir …
      La liste de blogs littéraires est un outil précieux pour les auteurs et m’a occupé un temps considérable. Les auteurs indépendants dépensent en moyenne 300 € par livre (couverture, relecture, atelier d’écriture éventuel, maison d’auto-édition …) . 10 € pour la promotion de son livre est donc très raisonnable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez
Hide Buttons