Press "Enter" to skip to content

Comment trouver des bêta-lecteurs ?

Vous avez terminé votre roman, félicitations ! Le plus dur est fait… mais le travail ne s’arrête pas là, bien au contraire.Il vous faut maintenant trouver des relecteurs, ou trouver des beta-lecteurs.

Que vous ayez envie d’être édité ou que vous envisagiez l’auto-publication, il est essentiel d’avoir recours en premier lieu à des bêta-lecteurs. En effet, lorsque l’on se plonge dans l’écriture d’un roman, il est très difficile de s’en extraire ensuite et de s’offrir un retour impartial. Il faut absolument faire appel à d’autres paires de yeux pour relire votre texte et vous aider à le peaufiner.

 

Qu’est-ce qu’un bêta-lecteur ?

Comme son nom l’indique, les bêta-lecteurs sont des lecteurs qui ont l’exclusivité de votre texte et qui vont en quelque sorte le tester. Leurs commentaires vous permettent de retravailler certaines parties du roman, de donner plus d’épaisseur aux personnages ou encore de revoir l’intrigue.

Les bêta-lecteurs sont généralement des personnes qui aiment et qui ont l’habitude de lire. Elles décèlent les failles dans les textes et savent faire des retours constructifs. On les trouve un peu partout, sur les forums et autres sites littéraires, au boulot, dans un bar, etc.

Pour un roman, on a généralement besoin d’au moins 2 bêta-lecteurs, mais si vous en trouvez 5, c’est encore mieux. Au-delà, cela risque d’être compliqué. En effet, les bêta-lecteurs ont aussi tous leurs propres goûts et cela peut amener trop de confusion d’avoir une dizaine d’avis différents sur votre roman.

 

Qu’est-ce qu’un bon bêta-lecteur ?

Un bon bêta-lecteur est une personne qui répond à un certain type de critères :

  • Elle ne vous aime pas (particulièrement)

Nous entendons par là qu’elle ne fait pas partie de vos proches. Ce n’est ni un membre de la famille, ni une amie, ni une collègue… pourquoi ? Parce qu’il est très difficile d’être radicalement honnête avec une personne que l’on aime bien. On a trop peur de la blesser. Or, ce que vous cherchez chez un bêta-lecteur, c’est une honnêteté brutale pour déceler les problèmes de votre récit.

Il existe des exceptions, bien entendu. La bêta-lectrice par excellence de Stephen King est sa femme… et l’on peut en déduire que ça peut aussi fonctionner. Mais de manière générale, il est préférable de faire appel à quelqu’un qui ne vous connaît pas et qui n’a aucune raison de vous faire plaisir.

  • Il/Elle adore lire

Cela peut paraître évident, mais une bêta-lectrice doit avoir un certain penchant pour la lecture. D’une part pour qu’elle ait envie de lire votre ouvrage, mais aussi pour qu’elle en ait lu plein auparavant ! En effet, Une bonne bêta-lectrice est une lectrice avérée qui a lu beaucoup de bouquins et qui sait donc de quoi elle parle. De préférence, choisissez également quelqu’un qui aime lire le genre de livres que vous écrivez. Si elle ne connaît rien à la fantasy, il sera plus difficile pour elle de juger.

  • Il/Elle a un esprit d’analyse et un certain sens du récit

Crédibilité avant tout ! Certaines lectrices sont tout simplement incapables d’émettre un jugement pertinent sur une œuvre et encore moins de proposer des pistes d’amélioration. Et c’est tant mieux !: Ce sont les meilleures lectrices ! Mais elles font de piètre bêta-lectrice. La relecture et le conseil demandent un savoir-faire particulier et il est important de vérifier que votre bêta-lectrice possède les compétences nécessaires. Une bonne bêta-lectrice ne vous parlera pas d’orthographe ou de grammaire, mais saura vous montrer du doigt les incohérences du récit, le manque d’épaisseur des personnages, la confusion de l’intrigue et le manque de fluidité du style.

  • Il/Elle est disponible

Suivant la taille de votre roman, il faut qu’elle ait le temps de le lire avec attention pour faire des commentaires. Ce n’est pas si facile de trouver des personnes qui seront prêtes à passer leurs dimanches sur votre ouvrage… surtout s’il ne leur plaît pas !

Préférez des personnes qui sont prêtes à échanger sur votre ouvrage et pas seulement donner un avis en quatre lignes. Les meilleurs bêta-lecteurs sont les personnes qui ont envie de vous aider à rendre votre roman plus attractif et cohérent.

  • Il/Elle n’est pas une écrivaine aigrie qui déteste tout et tout le monde !

On peut imaginer que les personnes qui écrivent sont de très bonnes bêta-lectrices… mais ce n’est pas forcément vrai. En effet, les personnes qui écrivent n’ont généralement pas le temps de lire les œuvres des autres… et si elles le font, leur jugement peut être biaisé. Soit elles sont extrêmement exigeantes avec elle-même (et donc avec vous), soit elles sont aigries de ne pas être publiées (et agacée à l’idée que vous pensez y arriver!). Dans les deux cas, elles risquent de descendre votre ouvrage et vous envoyer chez la psy.

 

Comment trouver un bêta-lecteur ?

Sachant tout cela, on peut bien se demander comment trouver un bon bêta-lecteur autour de soi. Ne vous inquiétez pas, c’est difficile et c’est normal !

  • L’entourage

Comme précisé plus haut, c’est à éviter, mais vous pouvez toutefois jeter un œil ou demander autour de vous, pour voir. En effet, certains membres de votre famille ont peut-être cette capacité surhumaine à se détacher de vous pour commenter de manière impartiale votre roman. Il est aussi possible qu’il s’en foute de vous, ce qui facilite l’impartialité ! Rien ne vous empêche en tout cas d’essayer tout en restant vigilant (et le plus détaché possible) sur les commentaires qui viendront.

  • Les réseaux sociaux

Vous pouvez faire une demande sur les réseaux sociaux en faisant appel du coup à un réseau un peu plus étendu. Vous pouvez par exemple demander à vos amis s’ils connaissent des bêta-lecteurs ou des personnes intéressées pour lire votre roman.

C’est un endroit sans aucun doute très adapté pour trouver des bêta-lecteurs. Vous y rencontrez des partenaires de jeu qui aiment lire, écrire et qui auront sans doute un regard compétent sur votre ouvrage. Seul bémol : il y a de forte chance pour qu’ils vous demandent de lire leur roman juste après !

  • Les forums littéraires

Il existe de nombreux sites internet avec la possibilité de poster son texte et de recevoir des retours de la part des lecteurs. Il est aussi possible de faire des annonces sur ces forums pour en trouver. Certains sites organisent même les retours des bêta-lecteurs avec un système de soumission de texte et de fidélisation des lecteurs.

Plusieurs sites sont très populaires :

Jeunes écrivains, histoires de roman, Le monde de l’écriture, Cocyclics (spécialisé imaginaire), etc.

 

  • Les sites de publications en ligne

Il existe aussi des plateformes de publication en ligne qui permettent de soumettre des textes plus ou moins longs. À la différence des forums littéraires, ces plateformes proposent des textes librement sans que les lecteurs aient besoin de devenir membres. Il en existe plusieurs telles que Wattpad, Short edition ou Wiki pen. L’un des gros inconvénients de ces plateformes réside dans le fait que les textes sont très visibles, et cela ne plaît pas à toutes les maisons d’édition. Les retours ne sont pas toujours très constructifs non plus.

 

Faciliter la tâche de la bêta-lectrice

Une fois que vous avez trouvé une bêta-lectrice, il est important de lui prémâcher le travail pour qu’elle puisse s’atteler correctement à sa tâche. Pour cela, quelques petits conseils :

  • Soignez l’orthographe !

Si votre texte est bourré de fautes, la lecture en sera plus laborieuse et compliquée. La bêta-lectrice peut s’épuiser à corriger les fautes ou tout juste abandonner. En effet, c’est difficile de lire un texte dont l’orthographe n’a pas été révisée. Passez impérativement par un correcteur automatique efficace avant de lui envoyer le texte.

  • Relisez, relisez encore…

Il faut aussi faire le boulot vous-mêmes. N’envoyez un texte qu’une fois que vous l’avez relu au moins deux fois. Idéalement, vous avez laissé passer quelques semaines après l’avoir terminé avant de le relire. Cela permet de reprendre quelques incohérences qui vous sautent aux yeux. Cette phase de relecture est souvent contraignante, mais elle est essentielle.

  • Préparez un synopsis

Pour que la bêta-lectrice soit attentive et motivée pour lire votre ouvrage, il est préférable qu’elle soit intéressée par l’histoire. Ainsi, avant de lui envoyer le roman, donnez-le un synopsis pour tester son intérêt. Si elle est enthousiaste, elle sera d’autant plus efficace dans son travail de relecture.

  • Soignez la présentation

Il faut aussi prendre soin de la présentation de votre roman avec une police classique et lisible, un interligne double pour que la lecture soit facilitée. Idéalement, vous imprimez votre roman car il est plus facile et moins fatiguant de lire sur du papier. Cela dépend aussi de la personne à qui vous le donnez. Si elle préfère la lecture sur tablette ou liseuse, c’est très bien également !

  • Fiches d’évaluation

Il est également possible de lui fournir des fiches d’évaluation toutes faites avec différentes cases à cocher pour chaque paragraphe, sur les personnages, l’intrigue. En préparant vous-mêmes les questions, vous vous assurez d’avoir les réponses que vous voulez ! Vous pouvez demander ce que vous voulez, avec une note pour chaque chapitre par exemple pour avoir une évaluation d’ensemble.

  • Laissez-lui le temps…

Eh oui, on a envie de savoir tout de suite si notre roman est le bon, mais il faut savoir prendre son mal en patience. Laissez au moins trois semaines à votre bêta-lecteur pour qu’il puisse prendre le temps de lire et de faire des retours. Ne lui laissez cependant pas toute l’année. Vous avez aussi besoin d’une réponse assez vite. Essayez de vous mettre d’accord !

 

Dernier conseil

Les retours des bêta-lecteurs sont essentiels, surtout si vous voulez envoyer votre ouvrage à un éditeur. Ils peuvent vous aider à retravailler votre texte, mais aussi à vous encourager dans le cas de retours positifs. Mais faites toutefois attention à ne pas trop vous reposer dessus. En effet, l’avis des bêta-lecteurs reste un avis conditionné par leurs goûts. Après avoir reçu un commentaire, analysez-le (après avoir pris le temps de l’accueillir pour ne pas réagir à chaud). Et si vous le jugez pertinent, prenez-le en compte. Ne perdez surtout pas votre intégrité et gardez confiance en vous !

Nos services

Publier son Livre a deux missions : vous aider à publier en autoédition et à promouvoir votre livre. Et plus largement, vous permettre de réussir dans la forme d’édition qui vous correspond le mieux (recherche de maisons d’édition, compte d’auteur, auto-édition, impression de livre à la demande).

Écrire est un projet unique. Auto publier ne signifie pas être seul, et promouvoir votre livre est une affaire de méthodes.  Publier, et promouvoir ne doivent pas être bâclés, ou réalisés sans bénéficier de bons conseils.

Olivier Morel et son équipe vous proposent des contenus et formations, pour que la publication de votre livre soit à la hauteur de votre rêve : publication en autoédition, formation pour promouvoir son livre, décrocher une maison d’édition, améliorer son style d’écriture et sa maîtrise de l’intrigue, création de couverture,  publicité ciblée sur Amazon ou sur Facebook …

A tout de suite =>

Lire les meilleurs articles  | Nos FormationsNous contacter