Press "Enter" to skip to content

Combien gagne un écrivain et combien touche-t-il par livre ?

La question de la rémunération des auteurs et de leurs revenus est un point clé du monde de l’édition. Savoir combien gagne un écrivain permet à beaucoup d’apprentis auteurs, ou d’auteurs indépendants, de se positionner parmi l’ensemble des auteurs.

N’oublions pas que 100 000 livres sont publiés chaque année, cette question concerne donc beaucoup de personnes.

Dans cet article, nous décryptons les salaires des écrivains, et leurs perspectives de revenus divers.

 

Quel est le salaire d’un écrivain ?

Un écrivain a rarement un salaire, car il touche des droits d’auteurs, ou des forfaits, en fonction de ce qu’il écrit et des ventes réalisées.

Un écrivain a généralement deux sources de revenus :

  • les droits d’auteurs, issus des ventes des livres, et des droits d’auteur perçus
  • les forfaits, issus de commandes spécifiques. C’est par exemple très fréquent dans la littérature jeunesse.

Un sondage Unasa publié en 2019 pour la France avait cependant rapporté que les écrivains gagnaient entre 1098 € et 12 738 € bruts par mois. Autrement dit, le grand écart.

 

Combien gagne un écrivain par livre vendu ?

Un écrivain touche un pourcentage du prix de vente par livre vendu. Ce pourcentage varie généralement entre 7 et 12 % du prix de vente.

Une étude de la SCAM et la SGDL avait établi en 2019  que 68 %  des auteurs déclaraient un taux inférieur à 10% de droits d’auteur.

L’éditeur peut verser un à-valoir, c’est à dire une avance sur les droits, à l’auteur au moment de la signature du contrat d’édition. L’à-valoir pour un premier roman est généralement à hauteur de 1000 à 3000 €. L’à-valoir est un pari que l’éditeur fait sur votre livre, en attente de bonnes ventes. C’est aussi une manière de fidéliser et d’attirer de bons auteurs, qui encaissent une somme fixe et irrévocable immédiatement. Si les ventes sont inférieures aux montants espérés, l’éditeur ne pourra reprendre les sommes versées en trop.

 

Ainsi, sur un livre vendu 20 € en prix public, son prix de vente HT sera de 18,95 €. L’auteur touchera entre 7 % et 12 % du prix de vente, soit entre 1,4 € et 2,4 € par exemplaire vendu.

Pour un livre au format numérique (e-book), il est fréquent que le pourcentage de droits d’auteur soit plus élevé, entre 10 et 20%. En effet, la marge réalisée par les éditeurs sur les livres numériques est plus élevée que sur les livres au format papier.

On voit également souvent une clause de progressivité dans les contrats d’édition : un pourcentage qui augmente en fonction du nombre de livres vendus. Par exemple : 8 % de droits d’auteurs pour les 1000 premiers livres, 10% entre 1001 et 10 000 exemplaires venus, et 12% au-delà.

 

Quel est le nombre de livres vendus par auteur ?

Les disparités sont très fortes. Certains auteurs à succès, ou ayant une forte communauté vendent des dizaines de milliers de livres. D’autres, peinant à trouver de l’intérêt auprès des lecteurs, ou à ressortir sur les librairies en ligne, ne vendent pas plus que quelques dizaines d’exemplaires.

Pour évaluer combien gagne un écrivain, il faut multiplier son revenu par livre en euros, par le nombre de livres vendus.

Un roman édité dans une maison d’édition à compte d’éditeur se vend généralement à hauteur de 600 à 700 exemplaires.

Un roman édité dans une maison d’édition à compte d’auteur atteint rarement ces montants, car la promotion réalisée est moins importante. Le travail réalisé par l’éditeur est d’abord un travail de relecture et de publication.

En édition à compte d’auteur, les frais d’entrée pour une publication de qualité rendent difficile la perspective de gagner beaucoup d’argent. De nombreux auteurs parviennent à rentabiliser leurs frais, mais rarement plus.

 

Combien gagne Guillaume Musso ?

Les écrivains les mieux payés gagnent en France entre 1 et 2 millions d’euros par an. C’est le cas de Guillaume Musso, Marc Lévy, Michel Bussi, Aurélie Valognes, ou Raphaëlle Giordano.

En 2016, Marc Levy émargeait à 2,6 millions d’euros de revenus.

 

Combien peut-on gagner en auto-édition ?

L’auto-édition a fait sauter de nombreux verrous du secteur éditorial, et permis à beaucoup d’auteurs de vivre décemment de leur plume.

L’auto-édition présente l’avantage de pouvoir diffuser seul et sans intermédiaire ses livres sur les grandes librairies en ligne, et à la commande en librairies physiques.

Le revenu par livre vendu est généralement de l’ordre de 30 % du prix de vente en format papier, et 70 % du prix de vente en format e-book. De quoi dégager un revenu par livre beaucoup plus confortable qu’en édition traditionnelle.

Et l’auto-édition présente l’inconvénient de devoir gérer les démarches seul, ou avec une plateforme de diffusion.

Les auteurs qui réussissent à se créer un lectorat et à se faire identifier des lecteurs peuvent vivre très correctement de leurs livres. En France, plusieurs centaines d’auteurs auto-édités gagnent plus de 100 000 € par an avec les ventes de leurs livres. On les retrouve notamment dans les classements Meilleures Ventes de Livres sur Amazon (top 100).

=> Découvrez les témoignages d’auteurs en auto-édition

Attention aux mirages cependant. L’auto-édition demande beaucoup de travail, de compétences et de ténacité. Chez Publier son Livre, nous avons coutume de dire aux auteurs qu’il faut passer autant de temps à promouvoir que l’on en a passé à écrire.

 

Quel est le salaire moyen d’un écrivain public ?

Un écrivain public met ses qualités littéraires au service de particuliers ou d’entreprises souhaitant écrire un livre.

ll facture son travaille au forfait, par page écrite, ou par livre rédigé. Généralement, le travail d’un écrivain biographe est facturé entre 1500 et 3000 € pour un livre d’environ 150 pages au format A5.

Ainsi, un écrivain public peut gagner un salaire décent en écrivant 2 petits livres chaque mois, soit une vingtaine de clients dans l’année.

Découvrez le comparatif des tarifs des écrivains publics.

 

Comment gagner plus en tant qu’auteur ?

Les leviers pour gagner plus en tant qu’écrivain sont nombreux, mais ils ne sont pas faciles pour autant.

  • La première piste est d’écrire plus, et de publier plus. Cela augmentera mécaniquement le volume d’exemplaires vendus, quelques soient les conditions.
  • Vous pouvez aussi augmenter le nombre d’exemplaires vendus de chaque livre en étant actif sur la promotion du livre. Utilisez les leviers et outils de promotion pour faire connaître votre livre, notamment le faire connaître sur amazon, ou sur les réseaux sociaux. La qualité de votre livre, de ses personnages, et le goût des lecteurs pourront en faire un livre best-seller. Les revenus suivront alors automatiquement.
  • La traduction du livre est une piste très pertinente pour augmenter ses revenus. C’est comme cela que les auteurs internationaux et les maisons d’édition du monde entier rentabilisent leurs investissement et permettent aux écrivains de gagner plus. Un même livre publié dans 10 pays différents permettra à toute la chaîne d’augmenter ses revenus.
  • Avec de l’expérience, vous pourrez négocier des conditions plus avantageuses dans le contrat d’édition.
  • L’adaptation de votre livre sous différents formats, notamment en livre audio, en roman graphique, et éventuellement en adaptation cinématographique du livre est une autre voie pour augmenter les revenus du livre. Bien sûr, il y a peu d’élus.
  • Un auteur peut aussi diversifier ses revenus, en utilisant ses compétences et ses écrits sous d’autres formats. A travers des conférences, des ateliers de témoignages ou d’écriture, ou des cours en ligne, il est possible d’améliorer ses revenus considérablement. Découvrir comment gagner plus en tant qu’auteur.

 

Nos services

Publier son Livre a deux missions : vous aider à publier en autoédition et à promouvoir votre livre. Et plus largement, vous permettre de réussir dans la forme d’édition qui vous correspond le mieux (recherche de maisons d’édition, compte d’auteur, auto-édition, impression de livre à la demande).

Écrire est un projet unique. Auto publier ne signifie pas être seul, et promouvoir votre livre est une affaire de méthodes.  Publier, et promouvoir ne doivent pas être bâclés, ou réalisés sans bénéficier de bons conseils.

Olivier Morel et son équipe vous proposent des contenus et formations, pour que la publication de votre livre soit à la hauteur de votre rêve : publication en autoédition, formation pour promouvoir son livre, décrocher une maison d’édition, améliorer son style d’écriture et sa maîtrise de l’intrigue, création de couverture,  publicité ciblée sur Amazon ou sur Facebook …

A tout de suite =>

Lire les meilleurs articles  | Nos FormationsNous contacter